Quelques raisons de visiter Casablanca

Fermez les yeux un instant et réfléchissez à ce que la ville de Casablanca vous suggère. Ne vous inquiétez pas, Casablanca recèle encore de nombreux secrets et histoires de l'époque où la ville marocaine était l'une des plus excitantes et sophistiquées de toute l'Afrique.

Un labo d'architecte fascinant

En 1907 lorsque le protectorat français s'installe au Maroc, Casablanca ne compte que 25 000 habitants. Le général Lyautey s'attache à créer de toutes pièces une ville moderne et sophistiquée. Pour plus d'explications, visitez www.voyagesbertrand.fr. Aventuriers, fonctionnaires, soldats, hors-la-loi, hommes d'affaires inondent une ville qui ne cesse de grandir. Entre 1937 et 1936, elle atteignait déjà 240 000 habitants. Au milieu de cette effervescence, des artistes et architectes de talent arrivent dans la ville, laissant une Europe dévastée par la guerre et la crise. Le Casablanca émergent vous offrira l'opportunité unique de créer à votre guise, sans barrières créatives. Casablanca devient un véritable « laboratoire d'architecture » où sont cités des styles tels que l'Art-déco et le néo-mauresque.

Se sentir petit dans la plus haute mosqué du monde

La mosquée Hassan est sans aucun doute l'un des symboles les plus reconnaissables de Casablanca. Un magnifique temple conçu par l'architecte français Michel Pinseau à la construction duquel plus de 2 500 ouvriers et 10 000 artisans ont participé. L'enceinte peut accueillir jusqu'à 25 000 fidèles sous son toit pliant et une centaine de milliers sur l'esplanade et est l'une des rares en Islam à permettre l'accès aux touristes non musulmans. En plus de la cour et de la salle de prière, le complexe dispose d'une école coranique et d'une bibliothèque spécialisée. Le minaret, qui s'élève jusqu'à 210 mètres de haut, projette un faisceau laser qui pointe vers La Mecque. La visite de la Mosquée Hassan II doit se faire sur une base guidée, tous les jours sauf le vendredi.